Chronique à David – Through The Ages – A New Story Of Civilization

Parmi mes jeux lourds préférés, difficile de passer à côté du suivant ! C’est possiblement mon jeu préféré de tous les temps !

J’aimerais vous parler de Through The Ages – A New Story Of Civilization (ou « L’histoire vous appartient » en français), un jeu de Vlaada Chvátil et publié par CGE en 2015. On y joue de 2 à 4 joueurs et comptez environ une heure par joueur pour une partie normale (une variante moins longue existe).

Il s’agit en fait d’une révision d’un jeu paru en 2006, mais je ne m’attarderai pas à l’ancienne version étant donné que la nouvelle édition a été grandement améliorée au point de vue gameplay et visuel.

Le but du jeu est simple : être la civilisation avec la plus grande influence culturelle ! Mais les moyens pour y parvenir sont complexes et variés … Écrasez vos ennemis avec une armée imposante ou démarquez-vous en développant les technologies les plus avancées ou encore construisez des merveilles pour que les yeux du monde soient rivés sur votre civilisation !

Bien que le matériel du jeu semble minimaliste, ne vous trompez pas, ce jeu est très profond et stratégique. Les ressources sont rares et elles doivent être utilisées intelligemment, ce qui vous mènera parfois à des choix déchirants du genre : j’aurais vraiment besoin de ce laboratoire pour améliorer mes technologies, mais si je ne développe pas mon armée, le joueur bleu va m’attaquer et je risque de tout perdre !!

Le matériel se compose essentiellement de 4 plateaux de jeu communs (militaire, scientifique, culturel et la rangée de cartes) et d’un plateau individuel par joueur où on y place ses ouvriers, ses ressources et ses différentes technologies. Le jeu contient énormément de cartes et on y retrouve également des cubes de 4 couleurs :

– Bleu : ressources et nourriture
– Jaune : ouvriers
– Rouge : actions militaires disponibles
– Blanc : actions civiles disponibles

En plus des cubes de couleur, on y retrouve une panoplie de cartes civiles et militaires qu’on peut acheter de la rangée de cartes communes pour les jouer plus tard. Ces cartes sont entre autres des leaders, des merveilles, des technologies, des gains immédiats, des guerres, des agressions, des pactes, des territoires, etc.

Le jeu se déroule en 4 âges : l’antiquité, l’âge I, l’âge II et l’âge III et chacune d’elle est divisée en plusieurs tours. Chaque tour de jeu se déroule de la même façon :

– Phase politique qui vous permet de jouer une agression, déclarer une guerre, offrir un pacte ou jouer une carte événement planifié
– Phase d’actions : On y dépense nos cubes civils et militaires
– Phase d’entretien où on doit payer la nourriture pour nos habitants et où l’on produit nos ressources, notre culture et notre science.

J’élaborerai ici la phase d’actions puisque c’est celle-là qui constitue la plus grande partie du jeu ! Plusieurs actions s’offrent à nous à ce moment.

– Prendre une carte de la rangée de cartes en payant 1,2 ou 3 cubes blancs
– Augmenter sa population en payant son coût en nourriture
– Construire un bâtiment en payant son coût et en y plaçant un travailleur disponible, ce qui nous permettra de gagner différentes ressources (science, culture, bonheur, nourriture, etc.)
– Enrôler un leader qui nous offrira un bonus, mais attention, ce leader mourra au fil du temps, il faut donc penser à le remplacer.
– Construire une merveille une étape à la fois. Une grande variété de merveilles s’offre à nos ! On passe des Pyramides d’Égypte à l’Internet au fil des âges.
– Développer une technologie soit pour améliorer sa production de ressource ou pour changer son type de gouvernement, etc.

Comme je disais plus tôt, plusieurs stratégies sont possibles pour gagner ! On peut enrôler des leaders axés sur le militaire (comme Napoléon Bonaparte ou Genghis Khan) pour créer une armée redoutable et attaquer ser adversaires ou encore y aller avec la science et la culture en enrôlant William Shakespear ou même Bill Gates et en construisant des bibliothèques et des théatres afin d’augmenter drastiquement la culture obtenue. On peut aussi coloniser des territoires, planifier des événements heureux ou malheureux qui seront joués dans le futur, changer son mode de gouvernement, ce qui modifie le nombre d’actions militaires et civiles qu’on peut jouer à son tour et j’en passe. On doit toujours garder un oeil sur la satisfaction de notre population et s’assurer qu’on produise assez de bonheur, car lorsque notre population est malheureuse, une émeute se produit et on ne récolte alors aucune production à la fin du tour !

Un guide est fourni pour démarrer votre première partie de jeu puisqu’il s’agit d’un jeu plutôt lourd et complexe, mais tellement satisfaisant lorsqu’on sait y jouer ! Le matériel est d’une grande qualité et est visuellement très agréable à regarder 

Je m’arrête maintenant, parce que je pourrais y passer la journée ! Je vous laisse donc découvrir toutes les subtilités de ce chef d’oeuvre de Vlaada Chvátil que je vous conseille fortement !

Par: David Côté

On peut acheter ce jeu sur Univers Ludo en cliquant sur le lien suivant : https://www.universludo.ca/produit/through-the-ages/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *