Chronique à Marie – Custom Heroes!

Bonsoir ma gang de dépendant(e)s affectifs du jeu!

Lorsque vous remontez dans vos souvenirs d’enfance et surtout d’adolescence, et que vous n’aviez qu’un simple jeu de cartes standards à votre portée, à quel jeu de cartes avez-vous souvenir d’avoir le plus joué? Dans mon cas, c’est le célèbre “Trou-de-cul”, jeu auquel j’ai beaucoup joué avec mes amis… Et je suis pas mal certaine que c’est ce jeu qui vous est aussi venu à l’esprit lorsque vous avez vous-même répondu à ma question!

Hé bien, aujourd’hui, le jeu dont j’ai décidé de vous parler, est affectueusement nommé : “Trou-de-cul sur les stéroïdes” par mon neveu. Et j’ai nommé : Custom Heroes!

Il s’agit d’un jeu de levées ayant une durée d’environ 45 minutes pour 2 à 6 joueurs de 14 ans et plus, composé de 6 paquets de cartes Personnage de valeurs numériques allant de 1 à 10, 84 cartes évolutions à mettre dans un petit sac, 81 points de Victoires, 36 pions Pouvoirs, 6 écrans de joueur ainsi que 80 protège-cartes (sleeves) qui n’auront pas que de protéger les cartes comme utilité.

Dans Customs Heroes, le principe de base du jeu est le même que dans le “Trou-de-cul”, c’est à dire qu’il faut essayer de se débarrasser le plus rapidement possible de toutes ses cartes, le tout en procédant par levée, afin de terminer la manche en tête. Chaque position de fin de manche donne des bonus pouvant être des points de victoires, des pions de pouvoirs ou encore des améliorations de carte à piger dans le sac et ce, pour chaque joueur.

Cependant, au lieu de changer de poste et de place après chaque manche, et essayer de finir au poste de Président lorsque nous en avons tous assez de jouer, pour réussir à gagner la partie, en plus de devoir avoir en sa possession 10 points de victoires au début de la manche, nous devons aussi réussir à terminer la manche en premier pour réclamer la victoire!

J’adore ce jeu! Il est simple à comprendre, et peut tellement prendre des tournures qui peuvent nous sembler irréelles! Il fera assurément parti des jeux qui viendront avec nous en vacances et au chalet, en famille ou entre amis! Pour l’avoir essayé sous toutes ses configurations de joueurs possibles, je dois vous avouer qu’à 2 joueurs, il perd un peu de sa saveur, mais à partir de 3, attention, il se pourrait qu’il y ait un petit carnage…

Pour débuter la partie, nous prenons au départ autant de jeux de cartes de 1 à 10 qu’il y a de joueurs (3 jeux pour une partie à 2 joueurs), que nous mélangeons et distribuons équitablement entre chaque joueur. Aussi, chacun reçoit 1 point de Victoire, 2 pions Pouvoirs, un Kodora, un Joker ainsi qu’un écran, pour cacher les pions Pouvoir et les cartes améliorations pigées en cours de jeu. En tout temps, les points de victoires doivent être gardés devant l’écran, afin que tous puissent en savoir le compte.

Points de victoires, points de pouvoirs, cartes d’améliorations ?! Qu’est-ce que c’est que ça ?! On n’a pas ça dans le “Trou-de-cul”! Et vous venez de trouver d’où viennent les stéroïdes de mon neveu !! 🙂

Custom Heroes, n’est pas qu’un simple jeu de plis, mais aussi un jeu de “card-crafting”, c’est à dire, un jeu de cartes dans lequel nous pouvons modifier nos cartes en mains.

Il est donc possible d’en modifier :

  • La valeur numérique, tant en valeur augmentée que diminuée, et ce, jusque dans le négatif!
  • Lui donner une nouvelle propriété pour laquelle il faut payer un certain nombre de pions pouvoir pour l’activer, si on le désire.

Pour se faire, nous avons simplement à glisser l’une de nos améliorations dans l’une de nos cartes. Il est important de savoir par contre, que nous pouvons ajouter un maximum de 4 améliorations à chaque carte, toutes différentes les unes des autres. On voit la différence à la bille de couleur servant d’identification qui est située au bas de chaque carte amélioration.

Donc, dans une levée, il faut réussir égaliser ou battre chaque mise qui précède la nôtre, ou encore, décider de passer notre tour malgré la présence de cartes dans notre mains qu’il nous est possible de jouer. Lorsque nous décidons de passer volontairement notre tour, nous sommes toujours dans la manche; ce qui veut dire que si notre tour revient, nous pouvons toujours décider de jouer ou non. Cependant, lorsque nous égalisons la mise, le joueur situé à notre gauche devra passer son tour, mais il est tout toujours actif dans la levée. Dans une partie à 2 joueurs, nous ne pouvons pas égaliser la mise du joueur précédent. Et le tout va ainsi, de levée en levée, jusqu’à ce que tous les joueurs aient joué toutes leurs cartes, ou tenté de le faire, dans le cas du dernier joueur de la manche. Puis, chacun prend les récompenses en lien avec la place à laquelle il a fini la manche.

Mais attention, en tout temps, il nous est permis de modifier nos cartes grâce à nos évolutions récoltées! Un 3 peut donc devenir un 7, un 10 devenir un 25, ou encore, un 2 devenir un -4! Tout comme les cartes peuvent obtenir des pouvoirs, pouvant être utilisés en payant son coût d’utilisation avec nos pions Pouvoir, tels que : devenir un double d’elle-même, renverser l’ordre du dépôt des cartes (du plus grand au plus petit possible), ou encore, se prendre pour une carte faisant partie d’une toute autre série! Vous voyez, les stéroïdes, là, pas vrai ?! Ces modifications peuvent réellement donner une toute autre tournure à la partie! Et le plus beau dans tout ça ?! C’est qu’à la fin d’une manche, toutes les améliorations restent dans les cartes, et ce, jusqu’à la fin de la partie! Les cartes ne sont que toutes récoltées, brassées et distribuées de nouveau en début de manche! Alors, notre beau 17 dont on est tant fier, peut facilement se faire ramener à un simple 12…

Si nous jouons la carte ayant un Pouvoir comme étant simplement une carte numérique, sans utiliser ce dernier, nous acquérons un pion Pouvoir de plus à cacher derrière notre écran. Ils sont donc pratiques, ces jolis petits pions Pouvoir! Mais attention, il nous est interdit d’en avoir plus de 6 en notre possession! Si, à la fin de notre tour, nous en avons plus de 6, nous devons soit en défausser jusqu’à en avoir que 6, ou encore, puisque les créateurs sont tout de même gentils, car en tout temps pendant notre tour, nous pouvons échanger 4 pions Pouvoir contre 1 point de Victoire!

Je vous ai parlé qu’en début de partie, chaque joueur reçoit une évolution nommée Kodora. Celle-ci apporte une petite twist de pari au jeu, puisqu’elle nous permet, lorsque déposée devant notre écran en début de manche, de miser 2 points de Victoire par Kodora (car souvenez-vous, nos évolutions restent dans les cartes jusqu’à la fin de la partie) que nous jouons. Pour se faire, il est important d’avoir devant nous tous points de Victoire nécessaire au pari, sans quoi, celui-ci ne sera pas possible. Je vous entends déjà : “Oui, mais, on pari quoi au juste ?!”. Eh bien, vous pariez que vous remporterez la première place de cette manche! Et, il est important que tous les joueurs sachent cette possibilité, car si vous remportez réellement la manche, eh bien non seulement vous gardez vos 2 points de Victoire, mais en remportez en plus 2 autres, et ce, AVANT de vérifier si vous possédez les 10 points de Victoire requis pour remporter la partie! Par contre, si vous ne finissez pas la manche en première place, vous défaussez vos 2 points de Victoire, et la carte Kodora retourne dans la pile de cartes pour être redistribuée dans la prochaine manche!

Alors, vous sentez-vous prêt(e)s à assembler des cartes inimaginables et battre vos adversaires ?!

Par: Marie Jolivet
GROUPE FACEBOOK JEUX SOCIÉTÉS J.G.A. DU QUÉBEC : https://www.facebook.com/groups/universludo.ca/

Vous pouvez vous procurer le jeu Custom Heroes ici: https://universludo.ca/produit/custom-heroes/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *