Chronique 4ia – Dans ma vallée

Salut la gang de Meepleuses et Meepleux !

Aujourd’hui, ma chronique portera sur le jeu : Dans ma vallée, oh oh, de Dana, lalila… Qui n’a pas cette chanson celtique dans la tête en lisant le titre du jeu? En tout cas, moi, elle me joue toujours dans la tête et je ne me gêne pas non plus pour chanter LE succès du groupe Manau. Mise à part la chanson qui n’a rien à voir avec le jeu (mais qui devrait sans aucun doute ce retrouver sur la playlist du jeu sur Melodice) …

Voici ma chronique sur ce petit nouveau dans la famille des roll and write!

Dans ma vallée;
Un jeu de : Wouter Van Strien (Essayer de dire le nom);
Édité par : Gigamic
Pour 2 à 5 joueurs;
D’une durée de : 45 minutes;
Type : Roll and write (dés);
À partir de : 8 ans et plus

Première chose en regardant la boîte? Wow, superbe image invitante.

Second constat en ouvrant la boîte? Le matériel est d’une qualité incroyable. On a enfin repris le progrès avec les plateaux EFFAÇABLES pour chaque joueur!

Oui oui! On n’avait pas revu un tel progrès pour ce type de jeu depuis le tout premier roll and write St-Malo. ENFIN! C’est beau, c’est effaçable, mais utiliser un essuie-tout pour effacer son plateau à la fin de la partie puisque l’efface sur le crayon, laisse des traces noires.

Outre la belle boîte, le beau matériel, le jeu nous offre plusieurs plateaux de joueurs différents pour des parties différentes. Une lettre est inscrite sur chacun des plateaux, il faut donc choisir une lettre et tous les joueurs prendront également son plateau correspondant à la même lettre afin de jouer une partie avec une même lettre. Déjà, la re jouabilité s’annonce intéressante.

La qualité des dés qui donne un autre effet wow!

Bon, le but du jeu? Être le joueur ayant fait le plus de points.

Comme tous les jeux, mais encore? À Sunvalley, construisez des maisons dans votre belle vallée, reliez-les avec les chemins de fer, ajoutez quelques tournesols et n’oubliez pas les moutons pour pouvoir nourrir les villageois. Puis on fait tout cela dans le but de faire des points de victoire.        
Et comment on joue?

Le premier joueur lance les dés, en choisit un qu’il placera dans la zone de couleur de son choix sur le plateau commun et dessinera ensuite l’item dans la zone de son plateau qui correspond à son dé ET à sa zone choisie. Les autres joueurs, en ordre chronologique vont chacun leur tour, choisir un dé restant et le placer dans une des zones restantes sur le plateau commun et ensuite dessiner l’item sur son plateau également dans sa zone choisie. On procède ainsi jusqu’à ce qu’il ne reste aucun dé. Le premier tour est terminé, on change alors de premier joueur et on recommence et ce jusqu’à ce que tout le monde hait rempli la totalité de son plateau.

On dessine quoi au juste? Des maisons, des chemins de fer, des tournesols (parce que après tout, on est à Sunvalley) et aussi des moutons. Bin oui, des moutons!

Le but n’est pas de mettre tous ces items n’importent ou sur le plateau, mais bien de placers le tout intelligemment pour marquer des points!

En effet, on marquera des points de cette manière : Chaque tournesol placé adjacent à une montagne rapportera 1 point de victoire à la fin, chaque maison placée sur le plateau rapportera des points à condition d’avoir bien relié ses maisons entre elles par 2 rails de chemin de fer. Chaque mouton collé sur une maison nous rapportera 3 points. Attention, une belle pénalité nous attend si nous avons plus de moutons que de maison, une perte de 5 points par mouton non relié à une maison. Puis à l’issue de tout cela, il y aura un bonus de 3 points par zone pour le joueur ayant le plus de tournesol dans chacune des zones du plateau (en cas d’égalité, personne ne marquera les points bonus) et aussi, un bonus de la plus grande population. Dans le côté gauche de son plateau, les joueurs vont pouvoir cocher les habitants du village. On pourra marquer 2 habitants par maison sur son plateau et aussi 1 habitant par tournesol ayant un habitant sur le dé. Celui ayant le plus d’habitant marquera 5 PV et le second marquera 3 PV.

Ce que j’en pense? C’est tout de même facile de jouer à ce jeu, nul besoin d’être un champion en dessin, on veut s’amuser après tout. Les tours de jeu s’exécutent assez rapidement et le cours du jeu est très fluide. Il est donc accessible pour tous.

Les plus :
– Tout le monde ne partira pas du même endroit sur son plateau;
– La qualité du matériel;
– La re jouabilité grâce aux multiples plateaux;
– Belle thématique intéressante;


On pourra lui reprocher :
– De ne pas être sortie avant? Je blague;
– Les crayons effaçables laissent des traces lorsque nous effaçons et lorsqu’on accroche son tableau en cours de partie, on peut effacer son jeu accidentellement (j’utilise mes crayons effaçables à sec et du papier essuie-tout au lieu des crayons fournis);
– Le peu de choix d’actions qui sont offertes dans le jeu;
– La faible interaction (lors des premières parties, mais cela changera rapidement au fil des parties puisque nous voudrons voler le dé tant souhaité par nos adversaires).


En résumé, je dirais que la simplicité est très commune dans les roll and write. Bien que je puisse très bien jouer toute une soirée avec uniquement plusieurs roll and write, je pense que la simplicité est un véritable reproche pour les jeux de ce type.

Cependant, le sens de l’observation est vraiment très présent dans le jeu, il faut bien regarder son plateau ET le plateau des autres joueurs pour bien tirer son épingle du jeu. Dans ma vallée est un très bon jeu à sortir entre 2 jeux, en fin de soirée ou lors d’une belle après-midi ensoleillée (au camping) et qu’il va plaire à tout le monde.

Un bon 8 MEEPLE/10!
+ Mention spéciale au matériel.

Écrit par: Katia Dupras

Vous pouvez vous le procurez ici: https://www.universludo.ca/produit/dans-ma-vallee/

Rejoingez le groupe Facebook: MEEPLE QC!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *